Gérer une flotte de bus SAEIV : BHNS et PC de supervision - Cannes

Chantier réalisé pour
Syndicat Intercommunal des transports publics de Cannes
Le Canet, Mandelieu la Napoule

Dates clés
Début de projet : mars 2005
Lancement marché : mai 2010
Fin de la mission : 2013

La problématique

Le SITP, Syndicat Intercommunal des Transports Publics de Cannes, Le Cannet, Mandelieu la Napoule est le Maître d’Ouvrage de l’opération, il porte le projet de création d’une première ligne de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) à l’échelle de l’agglomération de Cannes, Le Cannet, Mandelieu la Napoule.

La ligne BHNS comporte un linéaire de 11,06 km de ligne soit 25 stations. Cette ligne relie le rond-point Grande-Bretagne au Cannet, le centre-ville de Cannes par le boulevard Carnot, le centre-ville de Cannes La Bocca, par les avenues Picaud et Tonner, le centre-ville de Mandelieu la Napoule par l’avenue Saint-Exupéry et l’avenue Lyautey.

Le SITP souhaite mettre en place un système de priorité aux bus.

La solution LACROIX City

Le tracé de la ligne 1 du BHNS traverse 98 intersections dont 45 gérées par feux :
• 39 carrefours à feux « standards »
• 6 giratoires gérés par feux

Les nouveaux carrefours comme ceux à rénover seront équipé de signaux lumineux de la Gamme ALUMIX :  
• les signaux principaux de diamètre 200 & 300 mm,
• les répétiteurs voiture,
• les signaux piétons équipé de modules sonores à destination des personnes aveugles ou malvoyantes,
• les boutons poussoirs pour l'appel piéton

Tous les carrefours du BHNS seront équipés de contrôleurs TRAFFY et d’armoire LACROIX Traffic, afin de disposer de conditions optimales pour la priorité.
De plus, tous les carrefours du BHNS seront raccordés au Système de Régulation de Trafic afin d’assurer une supervision de l’ensemble de l’axe.
La priorité du BHNS est une priorité maximale, dite absolue, qui est gérée en locale. Le mode de détection retenu est celui de la radio courte portée.

Gamme Alumix Piétons R25 et R12 Contrôleurs Traffy

Les bénéfices

La ligne BHNS n°1 doit devenir le levier d’une politique de transport audacieuse qui permettra de maîtriser et de mieux répartir la circulation, d’améliorer les performances des réseaux de transport collectif, de favoriser la mobilité et de créer du lien social entre les 3 communes.