Aménagement du pôle d'activités de la Communauté d’agglomération Caen la mer (zone industrielle Sud)

Chantier réalisé pour la Communauté d’agglomération Caen la mer

Date de commande : juin 2013
Début des travaux : été 2013
Fin des travaux prévue : mars 2014

La problématique

La Communauté d’agglomération Caen la mer souhaite homogénéiser son pôle d’activités. Celui-ci est actuellement composé de 8 zones d’activités, qu’il est nécessaire de relier entre elles. L’objectif de ce projet est avant tout d’aider les personnes à mieux se repérer dans l’ensemble du pôle. Le défi consiste à proposer une signalétique efficace et évolutive, en mettant à disposition de l’utilisateur les données essentielles à son repérage de manière claire et efficace.

La solution LACROIX City

Une méthode d’identification simple pour une signalétique claire

Pour faciliter le cheminement, depuis l’approche hors du site jusqu'à l'entreprise recherchée, un ensemble de supports signalétiques, cohérents et complémentaires est proposé au visiteur. Chaque support a ses fonctions qui déterminent des échelles et des formes différentes. Ce sont les codes graphiques - couleurs, typographies, mises en page…- qui vont établir un lien visuel fort entre tous ces différents supports et constituer un "fil rouge" pour aider le visiteur pendant toutes les étapes de sa recherche.

À l'intérieur du site, l'orientation se fait suivant le principe  "rue" et de "numéro de rue" attribué à chaque  entreprise. Des plans sont également disponibles et positionnés aux endroits stratégiques de la zone.

Afin de privilégier un guidage cohérent et évolutif, le jalonnement se réfère au nom des rues plutôt qu’à celui des entreprises.

Des relais d’informations efficaces et différenciés

Le guidage de l’usager commence dès l’entrée de la zone. Des totems (type Totem Etoile®) d’entrée de zone permettent tout d’abord de bien identifier la zone et sa situation géographique. Ces totems reprennent en effet les couleurs de la communauté de communes, ainsi que les noms des communes au sein desquelles est située la zone.
Une fois dans la zone, des panneaux directionnels (de type Dx3® First) indiquent à l’usager la direction à suivre pour trouver un point « i » (point d’information).
Le point d’information (point « i ») représente l’élément central du cheminement signalétique de la zone. Il est composé d’un totem d’identification (Totem Etoile® avec point symbole « i »), d’un Relais Information Service (RIS) et d’une borne interactive. 
Le totem permet au visiteur de repérer le point d’information à distance.
L’usager se présente devant la borne interactive. A l’aide de l’écran interactif, il recherche l’entreprise souhaitée, par type d’activité ou par nom d’établissement. Il obtient une fiche d’identité de l’entreprise et sa localisation dans la zone (coordonnées renvoyant au carroyage figurant sur le plan présenté sur le RIS).

L’usager peut alors se référer au Relais Information Service (RIS Etoile®). Le carroyage (technique de quadrillage utilisée en topographie) lui permet, grâce aux coordonnées (lettre + chiffre) de l’entreprise, de situer cette dernière sur le plan, avec une vision de l’ensemble de la zone.
L’utilisateur quitte ensuite le point « i » pour s’orienter vers l’entreprise repérée plus tôt. Tout au long de son parcours et particulièrement aux "points de choix" possibles, il trouvera des panneaux de balisage lui indiquant où il se trouve et des panneaux de guidage lui signalant les principales directions. Ces repères se présentent sous la forme de signalétique bimât Etoile®.

Des panneaux de rue et numéros d’entreprise (de type Lx3® City) constituent les dernières étapes du parcours pour trouver l’entreprise recherchée.

Les bénéfices

Ce chantier n’est pas terminé, il est donc trop tôt pour en évaluer les bénéfices. Toutefois, le potentiel lié à l’aménagement du pôle d’activités est très intéressant : de nombreuses entreprises y sont implantées et beaucoup de transporteurs, notamment étrangers, le fréquentent régulièrement. Cet aménagement devrait donc permettre à de nombreuses personnes de mieux se repérer,  en trouvant plus facilement la ou les entreprises recherchées. Cette fréquentation est mesurable, grâce aux bornes interactives, qui enregistrent chaque utilisation. Pour exemple, une borne mise en service dans une des zones du pôle d’activités a été consultée plus de 430 fois entre mai et décembre 2013.