Comment coordonner les carrefours d'un quartier ou d'une ville ?

Généralement en ville un carrefour à feux n'est pas isolé, et il peut être judicieux de tenir compte des carrefours voisins. Parmi les stratégies de régulation des carrefours à feux, la coordination par « onde verte » est particulièrement pertinente en milieu urbain pour des réseaux dense et maillés, avec de faibles inter-distances entre les carrefours. Ces stratégies se révèlent parfois délicates à mettre en œuvre notamment lorsque l'on cherche à concilier sécurité routière et libre écoulement de la circulation générale.
La mise en place d'une onde verte consiste à calculer la meilleure synchronisation possible de l'allumage des feux afin qu'un flot de véhicules roulant à une vitesse choisie rencontre systématiquement des feux au vert pour un sens de circulation.

Le principe est d'avoir tous les carrefours fonctionnant avec une durée de cycle commune et des décalages de temps pour chaque phase de circulation par-rapport à un temps commun.

La problématique

  • Garantir un écoulement fluide de la circulation, évitant les arrêts et redémarrages fréquents, minimisant ainsi la pollution de l'air et la pollution sonore.
  • Eviter le blocage de la circulation dans un réseau maillé comportant des inter-distances courtes entre les carrefours en conservant l'homogénéité des flux et donc la fluidité du trafic.

La réponse LACROIX City

Coordination par câblage

Des câbles sont disposés pour relier les contrôleurs entre eux. Un contrôleur servira de chef d'orchestre pour synchroniser les autres. On parle d'Unitop. Cette technique lourde de par la nécessité de câbles est de moins en moins employée, en tout cas sur des installations neuves, à l'exception des sites sur lesquels le câble utilisé est la fibre optique et peut donc faire l'objet d'une mutualisation avec d'autres utilisateurs. 

 

Contrôleur de carrefour

Coordination par utilisation de l'heure

Chaque contrôleur doit disposer d'une remise à l'heure régulière (effectuée par un récepteur horloge : France Inter, Francfort, GPS, Pulsatis ou autres…). Sans cela on ne pourrait garantir que les contrôleurs partagent une heure identique en raison de dérives différentes de leurs horloges internes.
À partir de l'heure courante (hh:mm:ss) commune à tous, une Base de Temps de Synchronisation (BTS) est calculée qui est identique sur tous les contrôleurs. Et c'est cette base de temps qui est utilisée pour commander les phases.

Coordination par un poste central

Il est nécessaire que chaque contrôleur dispose d'une liaison permanente avec un PC (réseau filaire, ou réseau internet 3G). Chaque contrôleur quitte la phase courante dès réception de l'ordre correspondant émis par le poste central (« top »).

 

PC de Télégestion